sites partenaires : WEBCLASSROOM           preparationprofs 
                                                                
  connaître les nombres en maternelle
 Maternelle écriture des nombres Maternelle écriture des nombres Maternelle écriture des nombres

Maternelle écriture des nombres Maternelle écriture des nombres

écrire-le-nombre-5.pdf   
Adresse du document : 
http://pass-classe.wifeo.com/documents/crire-le-nombre-5.pdf
écrire-le-nombre-4.pdf   
Adresse du document : 
http://pass-classe.wifeo.com/documents/crire-le-nombre-4.pdf
écrire-le-nombre-3.pdf   
Adresse du document : 
http://pass-classe.wifeo.com/documents/crire-le-nombre-3.pdf
écrire-le-nombre-2.pdf   
Adresse du document : 
http://pass-classe.wifeo.com/documents/crire-le-nombre-2.pdf
écrire-le-nombre-1.pdf   
Adresse du document : 
http://pass-classe.wifeo.com/documents/crire-le-nombre-1.pdf

Propositions d’une démarche et d’activités pour construire le nombre.
Notre projet est de présenter une démarche et des activités pour réussir une première rencontre avec les nombres en maternelle.
Il est nécessaire d’instaurer un dialogue avec l’enfant pour qu’il prenne conscience que c’est l’ajout d’unités qui est important.
On commence par dire à l’enfant (dialogues fondamentaux)
« Donne moi 2 jetons, un et encore un »
- en montrant 2 doigts », lui faire comprendre que c’est ici, l’ajout d’unité qui est important.
- il faut penser à changer de configuration, ne pas montrer toujours les mêmes doigts pour que l’enfant n’attribue pas toujours le même nom au même doigt.
- il faut aussi penser à dénombrer des objets féminins, pour expliquer que le genre de change pas le nombre d’unités.
- ne pas oublier la mise en relation avec le schéma corporel (nous avons 1 nez, 1 bouche, 2 oreilles, 2 bras etc...) (p.59)
- introduire des variables dans la consigne, ex : « donne moi comme ça de jetons : 1 et encore 1 , c’est combien comme ça ? » en montrant avec les doigts, cela incite à apprendre le nom des nombres.
* Comprendre les décompositions de 3
- on part sur le même principe, on dit « tu te rappelles, 2 c’est comme ça », en montrant l’index et le majeur et ensuite on dit, « moi, je t’ai demandé comme ça » en levant 1 doigt de plus (au début l’annulaire par exemple)
- Il faut penser à changer de configuration, ne pas montrer toujours les mêmes doigts pour que l’enfant n’attribue pas toujours le même nom au même doigt.
« Donne-moi comme ça de jetons » en montrant les constellations du dé.
- la constellation devient la collection témoin. Comme dans le cas des doigts, l’adulte ne récite pas la comptine numérique en pointant du doigt, il ne compte pas, il ajoute des unités. « la face 2 s’appelle ainsi parce qu’il y a 1 point et encore 1 », « « la face 3 s’appelle ainsi parce qu’il y a 1 point, 1 point et encore 1 » ou « 2 (en désignant les 2 extrêmes) et encore 1 (en montrant celui du milieu) : décomposition à 3.
- Ne pas proposer de déplacements style « jeux de l’oie » car il n’y a pas de lien entre le déplacement du jeton et le cumul des cases parcourues par le jeton. (p .60)
« Tu me montres avec les doigts combien il y a de... »
- l’adulte construit une collection (de jetons ou autres) et c’est l’enfant qui montre avec ses doigts le nombre correspondant, et si possible, dire le nom du nombre en produisant la phrase « il y a « N » objets. Lui demander de montrer de plusieurs façons en utilisant plusieurs configurations de doigts.

 
   



 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement